Des coupures d’électricité ne sont pas exclues cet hiver: un modèle énergétique en question.

« A cause de la défaillance de certains réacteurs et des contrôles renforcés requis par l’Autorité de sûreté nucléaire après la découverte de falsifications chez le constructeur Areva, près d’un tiers des tranches nucléaires françaises est actuellement à l’arrêt. » nous explique un article du Monde. Dans cette situation, des coupures d’électricité pourraient être nécessaires durant l’hiver.  Notre modèle énergétique présente-t-il les meilleures garanties de service et de fiabilité?

 

Remonter