Pollution de l’air: coût sanitaire et coût économique

L’Organisation Mondiale de la santé confirme que la pollution de l’air qui nous entoure est cancérigène. Le commissaire européen en charge de l’environnement somme les états membres de se mettre en conformité avec les réglementations. L’impact économique des conséquences sanitaires de la pollution est élevé, estimé entre 20 et 30 Milliards d’euros en France!

Après avoir analysé des études portant sur des milliers d’hommes et de femmes suivis pendant plusieurs décennies, les experts du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence spécialisée de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), sont arrivés à la conclusion que la pollution de l’air qui nous entoure est cancérigène.

Plus de détail dans cet article du Monde  http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/10/17/la-pollution-de-l-air-exterieur-est-cancerigene-pour-l-oms_3497663_3244.html

L’Agence Européenne de l’Environnement conclut aussi à la nocivité de la pollution de l’air ( http://www.eea.europa.eu/fr/themes/air ) Janez Potočnik, Commissaire européen en charge de l’environnement, reprend ces conclusions et presse les états d’agir enfin:

La pollution atmosphérique a des effets néfastes sur la santé. Elle réduit notre espérance de vie de plus de huit mois en moyenne, voire de plus de deux ans dans les villes et les régions les plus polluées. Il est indispensable que les États membres se mettent rapidement en conformité avec les normes de l’Union en matière de qualité de l’air et réduisent leurs émissions polluantes.

 

En France, les travaux menés par le Commissariat Général au Développement Durable montrent que le coût économique de la mortalité (décès prématurés ou années de vie perdues) et de la morbidité (nouveaux cas de bronchite chronique, journées d’activité restreinte, …) est élevé pour la collectivité, entre 20 et 30 milliards d’euros. Ils font ressortir l’importance des politiques de lutte contre la pollution. Ils ont aussi permis d’estimer les bénéfices de la mise en place des normes « Euro » qui limitent les émissions polluantes des véhicules routiers, deux fois supérieurs aux coûts du dispositif (notamment coût des techniques de dépollution). Plus de détails dans   http://www.developpement-durable.gouv.fr/Pollution-de-l-air-et-sante-le.html

 

Remonter