Projet d’aéroport Notre-Dame-des-Landes inutile et destructeur : la mobilisation des écologistes est intacte

Europe Écologie Les Verts a pris connaissance et regrette vivement la décision de la Cour d’appel administrative de Nantes de rejeter l’ensemble des recours des opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Le rapporteur public, généralement suivi par la Cour, avait pourtant appelé au rejet en dénonçant un projet destructeur pour l’environnement et en mettant en avant l’alternative avérée que représente l’optimisation de l’aéroport actuel de Nantes-Atlantique.

Pour les écologistes cette décision de justice ne change rien à la procédure d’infraction européenne ni ne rend ce projet pertinent : cet aéroport est inutile, coûteux et destructeur. La France pays hôte de la COP 21, qui vient à peine d’adopter la loi de protection de la biodiversité doit choisir entre le béton et la protection d’un écosystème et de ses paysans.

Europe Écologie Les Verts alerte enfin sur les risques que représenterait une tentative d’évacuation de la Zone à défendre. Outre le fait que les forces de l’ordre sont utiles ailleurs, épuisées et à bout car surmobilisées depuis de nombreux mois, ce projet inutile ne mérite pas qu’à nouveau un citoyen amoureux de la nature ou un représentant des forces de l’ordre soit blessé, ou pire.

La mobilisation des écologistes reste intacte, sereine et cohérente. En cas de démarrage de chantiers ou de tentative d’expulsion de façon non-violente et à visage découvert, nous répondrons à l’appel pour dire : non à cet aéroport, oui la protection des paysans, de l’environnement, du climat et des générations futures.

Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux

Remonter