santé publique, lobbying et conflits d’intérêt

« Total a investi sur le professeur Aubier » ce pneumologue qui minimisait l’impact du diesel sur la santé.  Auditionné en 2015 par la commission d’enquête de la Haute assemblée du Sénat sur le coût de la pollution de l’air il avait alors omis de déclarer ses liens avec Total. Le parquet a requis 30 000 euros d’amende contre le pneumologue, qui a comparu, mercredi 14 juin 2017, devant le tribunal correctionnel pour témoignage mensonger.

A lire, l’article du Monde.

Autre article sur Public Sénat.

A lire sur le dieselgate et la bataille des écologistes au Parlement européen pour obtenir une commission d’enquête parlementaire pour faire toute la lumière sur ce scandale.

 

 

Remonter